Bouillotte organes émonctoires
Naturopathie,  Réflexologie

Soutenir ses émonctoires

Hygiène de vie, techniques manuelles, plantes, alimentation : ces techniques naturelles permettent de stimuler nos capacités d’élimination.

1. Les exercices physiques

La technique la plus complète  : une technique majeure pour stimuler tous les émonctoires. Le mouvement doux permet :

  • L’activation de la circulation lymphatique et sanguine ;
  • L’augmentation des filtrations hépatorénales ;
  • Le massage des viscères et la régulation du péristaltisme (mouvement) intestinal ;
  •  La transpiration et la stimulation des glandes sébacées ;
  • L’augmentation des échanges gazeux.
2. Sauna, hammam et bain chaud

Pour commencer, le sauna, le hammam et les bains chauds sont des techniques idéales pour stimuler la peau. La chaleur et l’eau chaude augmentent la capillarité sanguine et font transpirer. A leur exposition, les glandes sudoripares situées sur la peau sont sollicitées et éliminent les déchets de type acide. C’est ainsi que sauna, hammam et bain chaud sont des techniques très prisées des centres curistes. Si ces soins sont suivis de frictions  (ce qui est généralement le cas au hammam), les glandes sébacées seront elles aussi, activées, par conséquent. 

L’alternance du chaud et du froid entraîne une succession de vasoconstrictions et de vasodilatations sanguines, ce qui a généralement pour effet d’augmenter la diurèse (excrétion de l’urine) et la circulation des fluides du corps. Enfin, les Sauna et hammam sont déconseillés aux personnes cardiaques ou souffrant d’hypertension, et les personnes asthmatiques éviteront le hammam.

3. La bouillotte pour stimuler le foie ou les reins

Le foie est l’organe le plus chaud du corps. En lui apportant de la chaleur, on stimule ses fonctions naturelles d’élimination. La chaleur crée un phénomène de vasodilatation, qui participe à augmenter sa filtration. 

4. Les massages et la réflexologie

Les massages et la réflexologie sont des soins bien-être et détox par excellence ! Du grec massein, « pétrir », le massage est une pratique ancestrale que l’on retrouve sur tous les continents. Que que soit le type de massage effectué, le pétrissage facilite lavasodilatation, stimule la sécrétions des glandes sébacées, active la circulation, favorise l’excrétion des toxines contenues dans les muscles et les ligaments et débloques les tensions, soutenant ainsi de nombreuses facultés émonctorielles. Prévoir un massage ou une réflexologie plantaire lors d’une cure détox n’est pas du luxe ! C’est un véritable soin à s’offrir !

Tous les types de massage sont propices à la détox, mais certains présentent des intérêts particuliers, par exemple : 

  • Le drainage lymphatique est un soin manuel particulièrement intéressant pour relancer la lymphe et très utile en cas de rétention d’eau ;
  • Le massage ayurvédique est une pratique répandue des cures détox. On utilise de l’huile de sésame chauffée ;
  • Le massage suédois est très tonique. Il agit en profondeur dans le muscle et libère les déchets qui s’y stockent ;
  • Quant à la réflexologie, elle agit par voie réflexe et donc nerveuse sur les organes d’élimination. Pratique elle aussi ancestrale et reconnue pour ses nombreux bienfaits, elle active les émonctoires, détend, vitalise, relance la circulation. Elle a toute sa place dans les cures détox (je contacte un professionnel de la réflexologie plantaire) ;
  • Shiatsu, acupuncture et ostéopathie manuelle sont autant de pratiques manuelles qui permettent de soutenir les capacités émonctorielles de l’organisme.
Les plantes

Les plantes ont des propriétés étonnantes et ô combien multiples. Certaines stimulent les émonctoires, ce qui en faire de bonnes alliées dans la cure détox.

Les plantes émonctoires

  • Pour les reins : Reine des prés, bouleau, pissenlit, aubier de tilleul, frêne, orthosiphon
  • Pour le foie : Artichaut, boldo, radis noir, pissenlit, chardon-marie, aubier de tilleul, fumeterre
  • Pour les intestins : Mauve, bardane, fenouil, séné, fumeterre, psyllium, jus d’aloé
  • Pour la peau : Bardane, pensée sauvage, pissenlit, fumeterre
  • Pour les poumons : Marrube blanc, mauve, aunée, bouillon blanc, thym
Vous souhaitez des conseils personnalisés par rapport à votre problématique ?  Vous souhaitez adopter un rééquilibrage alimentaire adapté à vos besoins et à votre rythme de vie ? Je vous invite à me contacter ici pour toutes questions ou bien à prendre rendez-vous sur mon agenda en ligne.