Le pissenlit de nos jardins
Bien-être,  Naturopathie,  Recettes

Le pissenlit de nos jardins

Bien souvent le pissenlit de nos jardins fait partie des mauvaises herbes que tout jardinier souhaite supprimer de son jardin et pourtant cette plante est une véritable petite bombe nutritionnelle ! Rien ne se perd dans le pissenlit. Fleurs, racines, tiges et feuilles se consomment et s’utilisent en soin et en cosmétique.

Avertissement : avant toute utilisation, veillez à ce que le terrain où vous ramassez vos pissenlits n’ait reçu aucun insecticide ou herbicide. Privilégiez votre jardin ou un espace vert que vous connaissez bien.

Ses principaux bienfaits sur la santé

  • Le pissenlit cru est riche en vitamines A, B6 et B9, et C, ce qui en fait un légume qui renforce le système immunitaire et  limite les risques de maladies cardiovasculaires et de certains cancers.
  • Source en oligoéléments, et notamment en fer et en potassium, le pissenlit agit sur l’équilibre du système nerveux et nos fonctions musculaires. Il aide à lutter contre la fatigue du printemps.
  • Très riche en polyphénols, le pissenlit est un excellent antioxydant, et donc un allié contre le vieillissement de l’organisme.
  • Anti-inflammatoire, diurétique et excellent dépuratif naturel, le pissenlit facilite l’élimination des toxines, favorise la purification du sang, prévient les problèmes rénaux et hépatiques et permet également de traiter l’hypertension artérielle.
  • Le pissenlit active le bon fonctionnement de la vésicule biliaire et du foie. Les feuilles stimulent la sécrétion de bile et facilitent son évacuation (on appelle cela « l’effet cholagogue »). Il est d’une aide non négligeable sur la sphère intestinale et le confort digestif (notamment en cas de constipation, de ballonnements ou d’excès de foie).
  • Enfin, il a des vertus contre les rhumatismes, l’arthrite et l’arthrose.

Le pissenlit en cosmétique

Il est excellent pour lutter contre le vieillissement de la peau, grâce à ses minéraux, oligo-éléments et provitamine A.

  • Les feuilles de pissenlit ont des propriétés reminéralisantes, ainsi que régénérantes, adoucissantes et anti-oxydantes. On le recommande dans les traitements contre l’eczéma, le psoriasis et d’autres manifestations cutanées. Le pissenlit éclaircit le teint et revigore les peaux ternes.
  • Le pissenlit contient un lait qui est très efficace pour lutter contre les verrues.

Pour en savoir plus :

Découvrez les 5 vertus beauté du pissenlit : Femme Actuelle Le MAG

Macérât huileux de fleurs de pissenlit (Taraxacum Officinale) – Jamais sans mon huile

Manger du pissenlit

  • Les jeunes feuilles de pissenlit sont délicieuses crues, en salade. Elles peuvent également se consommer cuites, comme des épinards. Elles sont délicieuses en gratin, soupe, accompagnement, ou encore sautées, etc.
  • Les fleurs se consomment également en salade, en confiture, en gelée ou en sirop.
  • Cuisiner les boutons floraux de pissenlit au vinaigre comme des câpres ou encore comme des asperges, en omelette ou en risotto
  • Prochain essai, le vin de pissenlit !
  • Pensez également aux tisanes et aux smoothies

Contre-indications et interactions du pissenlit

Les personnes qui souffrent de troubles du foie, d’occlusion, de calculs des voies biliaires, d’obstruction intestinale ou d’ulcère du duodénum doivent s’abstenir de prendre du pissenlit.
En cas de crise de calculs urinaires (colique néphrétique), mieux vaut éviter de prendre du pissenlit.
Les personnes qui souffrent d’insuffisance rénale ou de problèmes cardiaques doivent consulter leur médecin avant de prendre du pissenlit. Enfin, les personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées (camomille, marguerite, etc.) peuvent être allergiques au pissenlit.
Le pissenlit peut interagir avec diverses familles de médicaments : les diurétiques, les médicaments contre le diabète et le reflux gastro-œsophagien (brûlures d’estomac), les fluidifiants du sang (anticoagulants) et les médicaments contenant du lithium (contre les troubles bipolaires). Il est indispensable de consulter votre médecin avant toute prise lorsque vous êtes concernés par ses contre-indications.

Recette de cramaillotte ou « miel » de pissenlits

C’est la saison des pissenlits alors je vous invite à faire un tour dans votre jardin ou à profiter d’une balade pour tester cette délicieuse recette,au goût de miel…
.
Ingrédients :

365 fleurs de pissenlit (comme le nombre de jours dans une année, facile à se souvenir)
1 kilo de sucre (du sucre blond bio pour moi)
2 oranges et 2 citrons non traités
1 litre 1/2 d’eau

Récolter de belles fleurs de pissenlit puis les laver.

Si vous êtes patient.e.s, enlever la base de la fleur (tout ce qui est vert), le goût n’en sera que meilleur.

Laver et couper en rondelles les citrons et les oranges.

Dans une bassine à confiture ou une cocotte, mettre les fleurs de pissenlit, les rondelles d’oranges et de citrons, l’eau et faire cuire pendant 1 heure à petit feu en surveillant que les fleurs soient bien toujours dans l’eau.

Filtrer à l’aide d’une passoire pour récupérer le maximum de jus.

Remettre le jus obtenu dans la bassine à confiture ou la cocotte, ajouter le sucre et remettre à chauffer 45 minutes à 1 heure.

Vérifier la prise de la gelée en faisant couler quelques gouttes sur une assiette froide et verser immédiatement dans des pots à confiture préalablement ébouillantés. Fermer puis retourner les pots  sur l’envers afin d’obtenir une stérilisation.

Bonne dégustation !

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez testé la crémaillotte ou bien à partager vos recettes favorites autour des pissenlits ! 

Vous souhaitez vous faire accompagner en naturopathie ? N’hésitez pas à me contacter  pour en discuter, je serai ravie d’être à vos côtés.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.