Allergies du printemps
Naturopathie

Les allergies du printemps

Si le printemps est une saison qu’on attend tous impatiemment, c’est aussi, pour certaines personnes, le temps des allergies respiratoires. En effet, la rhinite allergique, plus communément appelée rhume des foins, peut être responsable de nombreux troubles tels que :  éternuements, nez qui coule, larmoiements, yeux rouges, toux,…. Nombreux sont les français qui subissent les désagréments des allergies  du printemps.

Conseils d’hygiène de vie

  • Se nettoyer le nez matin et soir avec de l’eau de mer (type Stérimar) ou du sérum physiologique.
  • Aérer votre logement tous les matins.
  • Roulez en voiture fenêtres fermées.
  • En rentrant chez vous, retirez vos vêtements et mettez les à laver.

Conseils alimentaires

  • Réduire les aliments riches en histamine comme les fromages, les charcuteries, la viande rouge, les excitants.
  • Privilégier les aliments riches en quercétine, antioxydant qui inhibe la libération d’histamine tels que : oignons rouges, ail, câpres, sureau, pommes gala, chou kale, cramberries.
  • Les aliments riches en zinc, antihistaminique, antioxydant, et qui joue un rôle essentiel dans notre système immunitaire tels que : abats, huitres, thym, sésame, crustacés.
  • Les aliments riches en manganèse, oligoélément antiallergique par excellence et anti-inflammatoire tels que : noisettes, noix de macadamia, moules, graines de courge, Saint-Jacques.
  • Introduire davantage d’aliments riches en Oméga-3 pour limiter les inflammations des muqueuses comme : les sardines, l’huile de lin et de colza.
  • Utiliser des aromates anti-allergiques tels que l’estragon ou le basilic frais et des épices anti-inflammatoires comme le curcuma  qui a une action bénéfique sur les allergies.
  • Enfin, consommer du persil qui permet d’inhiber la production d’histamine.

Remèdes naturels pour les rhinites allergiques

Aromathérapie

HE niaouli : en prévention, les HE sont de précieuses alliées contre les manifestations allergiques. Mettre 1 goutte d’huile essentielle sur un mouchoir puis inhaler.

HE estragon : antispasmodique et anti-allergique, elle est idéale pour lutter contre les allergies. L’huile essentielle d’estragon va agir sur les allergies respiratoires et les crises d’éternuement. Mettre deux gouttes d’huile essentielle sur un mouchoir, puis inhaler.

Phytothérapie

Bourgeons de cassis (gemmothérapie) : antiallergique, immuno-régulateur, revitalisant et anti-inflammatoire.

La nigelle : aide à dégager les voies respiratoires, renforce le système immunitaire et apaise les symptômes de la rhinite allergique.

Ortie : aide à diminuer la production d’histamines dans les réactions allergiques.

Plantain : limite la réaction allergique, les risques de surinfection et fluidifie les sécrétions. Alliée contre les rhinites, les irritations et les problèmes respiratoires des allergies respiratoires.

La consommation d’ortie et de plantain peut se faire sous forme de jus, tisanes, soupes, pestos ou salades.

Remèdes naturels pour les irritations oculaires

Eau de bleuet : anti-inflammatoire, décongestionne et calme les yeux si l’eau est gardée au réfrigérateur.

Hydrolat de camomille matricaire : antihistaminique, anti-allergique et calmante pour les yeux.

Euphraise : soulage les inflammations de la paupière et de la conjonctivite.

Enfin, la réflexologie plantaire est également très intéressante dans le cadre des allergies saisonnières ! Elle va aider à drainer et à éliminer les toxines, à renforcer le système immunitaire puis va diminuer les symptômes liés aux allergies. 

Vous êtes sujet aux allergies du printemps et souhaitez vous faire accompagner ? N’hésitez pas à me contacter  pour en discuter, je serai ravie d’être à vos côtés.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.