Le printemps est là
Bien-être,  Naturopathie

Le printemps est là : alors pourquoi est-on encore fatigué ?

Le coup de pompe printanier

Le printemps nous rend enthousiaste et joyeux et pourtant certains d’entres nous ont peu d’énergie et nous ne comprenons pas pourquoi nous nous sentons aussi fatigués. Je vous rassure, il n’y a rien d’inquiétant ! Les changements de saison fatiguent notre organisme. On a beau se réjouir de l’arrivée des beaux jours, la sortie de l’hiver couplée au changement d’heure rime pour certains d’entres nous avec le coup de pompe printanier.

A l’arrivée des beaux jours, de nombreuses personnes ressentent une baisse d’énergie, de la fatigue voire  une baisse de moral ou une légère dépression. Notre organisme a tout simplement des difficultés d’adaptation et nous le fait savoir.

Quelques symptômes : fatigue, perte de cheveux, prise de poids, jambes lourdes, difficulté à sortir du lit le matin, eczéma ou autres signes allergiques.

Retrouver vitalité et faire le plein de bonne humeur

Sur le plan énergétique et ésotérique, le printemps est le moment idéal pour se purifier. En énergétique chinoise, le printemps est lié à l’élément Bois. Celui-ci nous encourage à essayer de nouvelles choses, à prendre un nouveau cap, à trouver de nouvelles voies, à nous engager dans l’action. En effet, c’est une énergie ouverte et enthousiaste, qui va nous porter dans cette cure. Le printemps est la saison par excellence pour détoxifier notre organisme. Notre corps réalise déjà naturellement ce petit nettoyage et encore plus au printemps puisque c’est la saison associée au couple foie / vésicule biliaire en MTC (Médecine traditionnelle chinoise). Mais il peut être utile de lui donner un coup de pouce surtout pour celles et ceux qui ont eu une mauvaise hygiène de vie ces derniers mois (consommation d’aliments transformés, peu ou pas de sport, stress, troubles du sommeil…).

Acceptons et écoutons notre corps !

Commençons par accepter que malgré notre enthousiasme, nous sommes fatigués et c’est ok d’être fatigué. Nous avons le droit d’être fatigués. C’est temporaire et comme chaque chose, rien n’est permanent. Cela sera plus facile à vivre et moins douloureux dans l’acceptation. C’est seulement à partir du moment où nous acceptons la situation que nous pourrons commencer à la changer.

Même chose, si nous avons besoin de nous reposer, dormir plus, prendre soin de nous, il est indispensable d’écouter les signaux de notre corps.

Conseils alimentaires pour refaire le plein d’énergie

On privilégie :

  • Un rééquilibrage alimentaire

On fait le plein de fruits et légumes de saison et bio. On prévoit du cru à chaque repas. Riches en fibres, le poireau, le chou, les épinards, le fenouil, le céleri ou encore les haricots verts favorisent l’élimination des toxines.

  • La saveur amer

On intègre dans notre alimentation des aliments amers tels que le pissenlit, la chicorée, l’endive, l’artichaut, les radis, les asperges, le citron ou le pamplemousse. Ils ont pour action de désengorger le foie et vont renforcer le fonctionnement de la vésicule biliaire.

  • Le soufre

On favorise la consommation de poissons, viandes, œufs, légumineuses, ail, oignons, ciboulette, poireau, chou, navet et radis. Le soufre est un oligoélément qui va permettre l’élimination des métaux lourds et autres substances nocives.

On limite ou on supprime si possible :

  • Les excitants

On limite l’absorption d’alcool, de caféine et de théine.

  • Les faux-aliments

On privilégie une alimentation à base de produits frais bruts ou semi-transformés et on supprime les produits ultra-transformés. Pour les reconnaître, il suffit de lire la longue liste d’ingrédients en supermarché !

  • Autres aliments à éviter

On évitera bien évidemment les sucres, les aliments gras, les produits laitiers (inflammatoires).

Conseils en hygiène de vie

  • L’hydratation

S’hydrater tout au long de la journée et boire au minimum 1,5 litre d’eau auquel s’ajoutera l’eau des végétaux et autres boissons chaudes.

  • L’activité sportive
Comme l’hydratation, la pratique d’une activité physique à tout âge contribue à maintenir un niveau de santé optimal. Cela va également soutenir le travail d’élimination des émonctoires, nos fameuses poubelles que sont le foie, les intestins, les reins, les poumons et la peau.
  • La bouillotte
La pose d’une bouillotte chaude posée sur le foie pendant 20 minutes le soir, allongé sur le côté droit, va aider à l’élimination des toxines.
  • Autres astuces intéressantes

La bouillotte et les bains dérivatifs sont également une option intéressante pour activer un la circulation et aider à l’élimination des toxines.

Une aide supplémentaire, la sève de bouleau

La sève de bouleau aussi appelée «  eau de bouleau » se récolte au printemps. Cet élixir de vie dispose de nombreuses propriétés intéressantes pour notre organisme. Je vous en parle plus en détails dans l’article dédié à la sève de bouleau.

Conclusion

En conclusion, gardez à l’esprit qu’une cure n’est pas une solution permanente, ponctuelle et rapide. Pour rester en bonne santé toute l’année, il est important de conserver une alimentation équilibrée, une activité physique régulière et une bonne hygiène de vie !

Vous connaissez ce fameux coup de pompe et aimeriez être accompagné(e) ? N’hésitez pas à me contacter  pour en discuter, je serai ravie d’être à vos côtés.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.